29.8.14

topless or not? bien plus qu'un sujet de saison

Eva Herzigova by Vincent Peters, 2008
Eva Herzigova by Vincent Peters, 2008
English version further down 
Dans le genre "faites ce que je dis, pas ce que je fais", j'ai nommé le topless. Suite à un article paru dans le ELLE n°3577 du 18 juillet dernier ("Seins à la plage. La fin du topless?"), j'ai fini par moi-aussi m'interroger sur ma vision du monokini et sa place dans notre société.
En ce qui me concerne, je n'ai jamais pu (ou oser) me mettre seins nus à la plage à cause d'un petit problème au niveau de ma poitrine depuis l'adolescence (petite précision sans faire étalage de ma vie: ceci n'est nullement une question de proportions). Problème qui pourrait se résoudre très très vite avec une légère intervention chirurgicale, mais voilà, j'ai une peur bleue du bistouri et des hôpitaux...
Ceci étant dit, ce n'est pas parce que je ne peux m'y adonner que les autres ne doivent pas se faire plaisir. Car oui, tout ceci est uniquement une question de plaisir et de liberté pour les femmes: plaisir de ne pas entraver son corps et liberté de pouvoir s'exposer sans jugement.
Or depuis quelques temps, le monokini serait en voie d'extinction sur nos jolies plages de France. Ce qui s'apparentait à une tradition acquise de longue haleine par nos mères et nos grands-mères semble aujourd'hui plus associé à un phénomène en voie de marginalisation. 
Serait-ce dû au renouveau du maillot une-pièce? Ou bien à la perfection du corps féminin sans cesse matraquée dans les magazines de mode (et les autres!)? Certains parlent même des nouvelles proportions féminines véhiculées par les films à caractère porno et qui nous feraient complexer (sans aller chercher aussi loin, la quasi totalité des femmes dans les médias à l'heure actuelle me donne l'impression d'avoir été castée pour leur physique...). Peut-être est-ce dû effectivement à un mélange de toutes ces théories. Et peut-être est-ce dû également à une recrudescence de la morale dans nos sociétés occidentales où les religions semblent de plus en plus se faire l'écho de la pudeur (mais ceci est un autre sujet qu'il ne m'appartient nullement de traiter sur un blog aussi futile que le mien!). De même, il n'y a qu'à voir les problèmes suscités actuellement par des femmes exposant leur allaitement aux yeux de tous (cf: Facebook, Olivia Wilde, etc) pour se rendre compte que quelque chose est en train de changer sur la vision que l'on a du corps de la femme.
Selon le sociologue David Le Breton, "de nombreuses femmes semblent avoir intériorisé l'interdit du sein nu. Les jeunes sont particulièrement pudiques. Au collège par exemple, on ne voit presque pas de filles en jupe, car le harcèlement des garçons est quasi permanent. A la plage, se couvrir permet avant tout d'éviter la drague agressive". Bonjour la régression!
En pensant à tout ça, je me dis que dévoiler ses seins à la plage relève finalement d'un acte féministe, d'une revendication à la fois politique et sociale. Celle de considérer la femme comme un être libre de ses choix, de son corps ou plus encore, de sa sexualité.
C'est de tout cela dont il est véritablement question par cet acte si "anodin", donc, Mesdames, par pitié, cessons de nous cacher!
Eva Herzigova by Vincent Peters, 2008
Eva Herzigova by Vincent Peters, 2008
In the "do as I say, not as I do" kind, I appointed topless. 
Following an article in the french ELLE No. 3577 of July 18th ("Boobs on the beach. Topless End?"), I finally also wonder about my vision of the topless swimsuit and its place in our society. 
In my case, I've never been (or dare) to be topless at the beach because of a small problem with my breasts since my teenage years (small precision without flaunt my life: this is by no means a matter of proportions). Problem that could be solved very quickly with minor surgery, but now, I am terrified of hospitals ...
That said, it's not because I can not indulge myself that others should not do it. Because yes, this is all just a matter of fun and freedom for women: pleasure not hinder their body and freedom to expose themselves without any judgment. 
But lately, the topless swimsuit is being phased out of our beautiful beaches of France. What amounted to a lengthy tradition acquired by our mothers and grandmothers now seems more a phenomenon becoming marginalized.
Could this be due to the revival of one-piece swimsuit? Or because of the perfection of the female body constantly clobbered in fashion magazines (and all the other ones!)? Some even talk of new female proportions conveyed by the characters in porn movies that would make us complex (without looking that far, almost all women in the medias today give me the impression of being casted for physical ...). Perhaps it is actually due to a mixture of all these theories. And perhaps this is due also to a resurgence of morality in Western societies where religion seems increasing to echo modesty (but this is another topic which doesn't belong to me in any way to treat on a blog as futile as mine!). 
Similarly, we could wonder about the problems currently posed by women breastfeeding in front of the world (cf. Facebook, Olivia Wilde, etc.) to realize that something is changing on the vision we have of the female body.
According to sociologist David Le Breton, "many women seem to have internalized the ban on naked breast. Youth are particularly modest. At middle school, for example, we hardly see girls in skirts, because the harassment of boys is almost constant. At the beach, covering the body mainly allows to avoid the aggressive flirting." Hello regression! 
Thinking about all this, I tell myself that revealing our breasts at the beach finally is a feminist act, as both a political and a social claim. That of considering women as being free with their choices, with their body or even more, with their sexuality. 
That's what about it is really question with this "so trivial" act, so, ladies, please, let's stop hiding!

ma routine du soir (août)

English version further down 
Depuis décembre dernier, j'ai intégralement changé les produits que j'utilisais suite à l'arrêt de la cigarette et les problèmes que ça a engendré. Bon, depuis j'ai repris la cigarette (...) mais j'ai gardé la routine de soins. Une routine simple mais super efficace qui a rendu ma peau plus lumineuse (grâce à ma routine du matin) et plus saine. Revue des détails pour le soir:

  1. Lait nettoyant et adoucissant sans rinçage Collosol: même produit utilisé matin et soir pour le démaquillage. Avec une consistance proche de celle du lait à boire (blanc et très liquide), il n'irrite pas la peau et enlève parfaitement toutes les impuretés de la journée (à passer deux fois de suite sur du coton). Il a même les faveurs de Joëlle Ciocco, c'est vous dire! Environ 10€ chez City Pharma Saint-Germain-des-Prés. 
  2. Cream soap Mario Badescu: après le démaquillage, je m'attaque au netoyage avec cette crème lavante très consistante et extra extra douce pour la peau. Un peu déroutante à la première utilisation, elle ne mousse pas et le rinçage doit être très minutieux pour enlever toute trace du produit. Formulé pour les peaux les plus sensibles, le Cream soap est un de mes produits préférés chez Mario Badescu (dont je vous reparlerai plus longuement dans un prochain post car cette marque est une pure merveille). 12,90€ sur le site de BeautyBay/$10 sur le site US Mario Badescu
  3. Serozinc La Roche-Posay: ce brumisateur fait des miracles sur ma peau! C'est le petit plus qui apaise et assainit grâce au sulfate de zinc. Il fait un peu office de lotion avant de passer à l'hydratation. Environ 6,50€ en pharmacie. 
  4. Egyptian Magic: un onguent 100% naturel (mélange d'huile d'olive, miel, propolis, gelée royale, pollen et cire d'abeille) qui hydrate vraiment la peau en profondeur. J'ai la peau mixte et son côté ultra nourrissant n'est absolument pas un problème. Au contraire, depuis que je l'utilise, j'ai la peau beaucoup moins irrégulière. plus lumineuse et repulpée. Le truc en +: son côté 100% naturel me permet de l'utiliser en soin de nuit pour le visage, mais aussi comme contour des yeux et baume à lèvres. Un véritable tout-terrain! 38€ le pot de 118ml sur le site Oh My Cream

Voilà, vous savez tout! Une routine de soins super efficace avec des produits plutôt abordables au final par rapport aux produits que j'utilisais précédemment: Basic-3-Temps de Clinique, Advanced Night Repair d'Estée Lauder et Traitement de nuit Millenium d'Elizabeth Arden, tous de très bons produits mais ma peau avait simplement besoin de plus de douceur.



Since last December, I completely changed the products I was using following the cessation of smoking and the problems it has created. Well, since I took the cigarette back (...) but I kept the routine care. A very simple yet effective routine that has made my skin brighter (thanks to my morning beauty routine) and healthier. Review of the details for the evening: 

  1. Collosol No rinse cleansing and softening milk: same product used morning and evening for removing makeup. As white and liquid as drinking milk, it does not irritate the skin and removes impurities perfectly (apply twice with cotton pads). Even Joëlle Ciocco recommends it! About 10€ at Saint-Germain-des-Prés' City-Pharma drugstore. 
  2. Mario Badescu Cream soap: after removing make-up, I use this very thick and super gentle cleansing soap. A little confusing at first use, it does not foam and you must rinse very carefully to remove all traces of the product. Formulated for very sensitive and irritated skin, this cream soap is one of my favorite Mario Badescu's products (this brand is a true wonder). About 12.90€ on BeautyBay / $10 on Mario Badescu's US site
  3. La Roche-Posay Serozinc: This mist does wonders for my skin! It's the little extra that soothes and heals thanks to the zinc sulfate in it. Used here instead of a toner before moisturizing. About 6.50€ in every drugstore. 
  4. Egyptian Magic All purpose skin cream: a 100% natural ointment (a mixt of olive oil, honey,beeswax, bee pollen, royal jelly and propolis extract) that really moisturizes the skin deeply. I have combination skin and ultra nourishing side here is absolutely not a problem. Since I use it, my skin is much less erratic, brighter and plumper. And being a 100% natural cream allows me to use it as well as night cream for my face than eye treatment and lip balm. A true off-road! About 38€ on Oh My Cream

Now you know everything! A super efficient beauty routine with products rather affordable compared to the products I used earlier: Clinique 3-Step skin care system, Estee Lauder Advanced Night Repair and Elizabeth Arden Millenium Night Treatment. All of them were very good products but my skin just needed more sweetness.

28.8.14

chanel haute couture f/w 2014-2015

CHANEL Haute Couture fall winter 2014-2015
CHANEL Haute Couture fall winter 2014-2015
CHANEL Haute Couture fall winter 2014-2015
CHANEL Haute Couture fall winter 2014-2015
CHANEL Haute Couture fall winter 2014-2015
CHANEL Haute Couture fall winter 2014-2015
CHANEL Haute Couture fall winter 2014-2015

mon produit culte: dior nail glow

Dior Nail Glow
English version further down 
Je vais vous faire un aveu, j'ai du mal à avoir des mains super apprêtées. Sur les pieds en revanche, le vernis ne me pose pas de problème (bien au contraire), même si ma palette de couleurs reste assez limitée:


Sauf que depuis un peu plus d'un an maintenant, mes mains ont également droit à leur traitement de faveur grâce à un super produit: Dior Nail Glow. Pas vraiment une base, ni totalement un vernis, le Nail Glow se situe entre les deux.
A appliquer directement sur l'ongle en une ou deux couches selon les goûts (mes ongles se contentent d'une seule couche), il fait des mains très naturelles en un temps record.
Petit bonus pour le côté fun: à la lumière extérieure, la couleur - assez neutre d'ordinaire- se change en un rose bonbon délicat! C'est ce qui rend ce produit vraiment original.
Le seul inconvénient, mais comme avec tout vernis, c'est que la manucure ne dure que 2 à 3 jours. Rien d'anormal donc, d'autant qu'il se pose en un temps record (nettoyage des ongles + repose effectués en 5 min max!).
Question prix, c'est du Dior, donc le flacon est à 25€ sur le site de la marque mais il dure assez longtemps. Quant à moi, j'ai déjà fait un stock, juste au cas où...



I'll tell you something, I have trouble getting dressed hands. Whereas on my feet, nail polish is not a problem (quite the contrary), although my color palette is somewhat limited: 


But for a little over a year now, my hands are also entitled to their special treatment thanks to a great product: Dior Nail Glow. Not really a base coat nor a real nail polish, Nail Glow is between the both. 
To apply directly on the nails in one or two layers (just a single layer for mines), it makes completely natural hands very quickly. 
Small bonus: under the outer light, the color - which is quite neutral - turns into a delicate candy pink! This is what makes this product really original. 
The only downside - but it's the same with every polish- is that the manicure lasts only 2-3 days. Therefore normal, especially as it arises in record time (cleaning and varnishing done in just 5 minutes!). 
Dior Nail Glow's price is 25€/$26 on Dior's website but it lasts long enough. As for me, I've done a stock, just in case ...

27.8.14

nicole richie pour elle australia

Nicole Richie's cover for Elle Australia July 2014
English version further down 
Parmi mes couvertures favorites de l'été, j'ai particulièrement aimé celle de Nicole Richie pour le ELLE australien du mois de juillet.
En promo un peu partout pour la nouvelle version de sa série TV "Candidly Nicole" dont je vous reparlerai prochainement (ainsi que de l'ancienne version, plus courte, diffusée l'année dernière), elle pose ici face à l'objectif du photographe Justin Coit avec pour décor un cirque de Los Angeles.
Nicole Richie for Elle Australia July 2014

Nicole Richie for Elle Australia July 2014
Among my favorite covers this summer, I particularly liked the one Nicole Richie did for the Australian ELLE of July. 
Promoted everywhere the new version of her TV show "Candidly Nicole" which I will talk soon (as well as the old version, shorter, aired last year), she poses here for Justin Coit in a LA circus scrap yard.
Nicole Richie for Elle Australia July 2014

Nicole Richie for Elle Australia July 2014

lisa marie fernandez resort 2015

Lisa Marie Fernandez resort 2015
Lisa Marie Fernandez resort 2015
Lisa Marie Fernandez resort 2015
Lisa Marie Fernandez resort 2015
Lisa Marie Fernandez resort 2015
Lisa Marie Fernandez resort 2015

26.8.14

mes essentiels du mois d'août

English version further down
A l'approche du retour des vacances (départ ce soir), je m'aperçois que cet été aura été celui de la simplicité. Grâce à une valise épurée (une première pour moi!), l'été se sera passé tout en douceur. Pour une fois, je n'ai pris que le strict minimum, mais un minimum choisi scrupuleusement.
Parmi mes indispensables:
  1. Mon panama, ou la pièce qui, à mes yeux, symbolise le mieux les vacances;
  2. mon deux-pièces TRIANGL (modèle Indy New-York noir) entièrement en néoprène, simple mais peu commun;
  3. mon serre-tête Maison Michel, comme un fil de barbelé encadrant la chevelure. Parce qu'en vacances, j'en fais toujours le moins possible mais quand-même! En plus, ça ne prend pas de place dans la valise, donc pratique;
  4. mes 2 paires d'espadrilles (1 paire en noir et l'autre bleu marine) pour être à l'aise en toutes circonstances;
  5. et enfin, même si l'été c'est souvent "zéro make-up", je ne fais jamais l'impasse sur mes pieds et cet été, j'ai choisi le vernis Black Satin de chez Chanel (pour changer des rouges que je porte toute l'année!), précédé d'une séance chez ma podologue pour partir avec des pieds presque parfaits!


As the end of the holidays is coming (on my way back this evening...), I realize that this summer has been one of simplicity. With a sleek suitcase (a first for me!), summer spent gently. For once, I took the bare minimum, but a carefully selected minimum.
Among my favorite ones:

  1. My panama hat, or the piece that, to me, best symbolizes the holidays;
  2. my neoprene TRIANGL bikini (model "Indy" in black),simple but effective;
  3. my headband from Maison Michel, like a barbed wire enclosing the hair. Because in vacation, I always do as little as possible but anyway! And it doesn't take up space in the suitcase, so convenient;
  4. my 2 pairs of "espadrille" flats (one pair in black and one in navy blue) to be comfortable in all circumstances;
  5. and finally, even if the summer is often "zero make-up", I never do ignore my feet and this summer I chose the Black Satin polish from Chanel (to change from the red ones I wear all year long!), preceded by a session with my podiatrist/pedicurist to go on perfect feet!

23.5.14

les petits "trucs" beauté de kristen stewart

Kristen Stewart's beauty tips in ELLE France 3555 february 2014
English version further down 
En relisant d'anciens numéros du ELLE, je suis toujours sûre de trouver des articles à partager.
En l'occurrence, il s'agit cette fois-ci de l'interview "vanity" que l'actrice Kristen Stewart a accordée au magazine en février dernier (ELLE n° 3555 du 14 février 2014). Elle y partage une routine beauté finalement assez simple.
N'hésitez pas à cliquer sur l'image ci-dessus pour agrandir le texte et découvrir ses petits "trucs" beauté!

Rereading old issues of ELLE, I am always sure to find news to share. 
In this case, it is this time the "vanity interview" that actress Kristen Stewart gave to the magazine last February. She shares actually a quite simple beauty routine. 
Feel free to click on the image above to enlarge the text and discover her beauty tips!